Il y a quelques semaines de cela, mon soumis a une nouvelle fois voulu jouer avec nos abonnés Twitter. Il a lancé le défi à ceux qui le souhaitent de nous écrire un scénario dans lequel nous lirions ce que mes amants virtuels aimeraient vivre avec moi / nous. Je dois avouer que j’ai trouvé cette idée très excitante. J’ai adoré entrer dans votre intimité de la sorte (oui, le double sens est possible concernant cette phrase… 😉 ) Je me suis sentie désirée et désirable et c’était extrêmement plaisant. Avant toute chose, je remercie donc tout ceux qui ont participé à ce petit jeu (vous êtes une vingtaine environ). 

La première caractéristique à laquelle je ne m’attendais pas, c’est que la grande majorité des récits renferment le fantasme de me dominer, devant mon soumis. Je me suis interrogé quant aux raisons qui motivent cela : 

  • Est-ce parce que mes abonnés sont naturellement plus dominants que dominés ?
  • Est-ce pour le challenge “d’humilier” mon soumis en me dominant devant lui ? 
  • Est-ce pour le défi de posséder une maîtresse dominante ? 

Bref, ça m’a rendu bien curieuse. J’ai aimé lire ces récits de domination comme j’ai aussi beaucoup aimé lire ceux où des hommes soumis se sont proposés d’être à mes pieds, évidemment. J’ai souri en lisant comme vous m’avez imaginé tant physiquement que dans le comportement. Certains se sont approchés de la réalité, d’autres pas du tout. Mais c’est aussi cette diversité et pluralité dans les scénarii et l’imagination de chacun d’entre vous qui m’a plu. 

Vos récits vont des plus élaborés (quelques pages) au plus épurés (quelques lignes). J’ai eu une préférence pour les plus longs : j’ai pu imaginer le moment, le lieu, les sensations, etc. J’ai aussi pu m’y projeter plus aisément. Mon soumis a aussi beaucoup aimé vous lire. Mais ce qu’il a préféré, c’est m’observer pendant que je lisais les récits reçus. Il a été attentif à mes réactions : mes sourires, mes petits rires parfois gênés, mais surtout excités, le rouge qui s’est parfois installé sur mes joues. 

 

 

J’ai constaté que certains de mes abonnés sont non seulement fidèles et très présents au quotidien, mais aussi attentifs à ce qui me plait afin de proposer un scénario en cohérence avec mes envies et/ou fantasmes. J’ai aimé savoir que certains me connaissent plutôt bien finalement. De plus en plus en tout cas… Je vois que les indices distillés ici et là sur mes préférences en terme de pratiques, de positions ou de fantasmes justement, ont été bien retenus par certains d’entre-vous. Ca ne peut que m’encourager à me livrer davantage à vous.

Voici, pêle-mêle, ce qui m’a plu à la lecture de vos quelques mots. Cette liste n’est pas hiérarchisée et ne répond donc pas à un ordre quelconque : 

  • L’un d’entre-vous a agrémenté son récit de quelques photos de lui savamment choisi. J’ai trouvé l’audace géniale et cela m’a permis de me sentir encore plus “proche” de lui dans l’imaginaire. 
  • Un de mes abonnés m’a fait parvenir deux récits (très bien écrits au passage) dans lesquels je me suis facilement projetés, car ils avaient déjà été vécus par lui-même avec d’autres femmes. Ce petit côté “réel” était particulièrement alléchant… 
  • J’ai également reçu un scénario très excitant de cuckholding que j’ai adoré, mais qui s’est arrêté en plein milieu. Il m’a laissé sur ma faim, naturellement. Mais ça me donne surtout envie de le poursuivre (ce que je ne manquerai pas de faire tout bientôt d’ailleurs, si tu passes par là. 😉 ). 
  • Un de mes plus fidèles abonnés a élaboré un scénario correspondant exactement à ce que nous aimerions vivre un jour avec mon soumis. Je vois qu’il a bien pris connaissance de mes désirs et envies, qu’il a su retranscrire en s’incluant dedans. 
  • Un abonné (avec qui je discute régulièrement en message privé d’ailleurs) s’est distingué par la délicatesse de ses mots (comme toujours) et de ses actes imaginaires. Cette petite pause lecture tendre et sensible était plutôt agréable aussi, je dois l’avouer. 

Petite confession : avec soumis B., nous avons déjà fait l’amour en lisant l’un de vos récits. Lui était attaché, pieds et poignets entravés, le sexe encagé. Moi, entièrement nue, le chevauchant et me frottant à lui. Pendant que je lui lisais ce qu’un abonné en particulier aimerait me faire, tantôt sur un ton ferme, tantôt en lui susurrant à l’oreille, il était très frustré coincé dans ce morceau de métal. J’en ai profité pour prendre du plaisir, tout en me frottant à lui. Et vous savez quoi ? C’était très très bon ! 😉

Pour terminer, je vais vous confier un petit secret : ce jeu avec vous m’a donné quelques idées pour la suite. Certaines avouables, d’autres moins. Lorsque nous nous sentirons prêt avec soumis B., nous envisageons de faire des rencontres réelles afin de réaliser quelques uns de nos fantasmes comme celui du triolisme avec un autre homme par exemple. Comme j’ai beaucoup aimé cette interactivité avec vous, j’aimerais recommencer à l’avenir. Avec un enjeu un peu plus important à la clé : la réalisation du scénario lors d’une rencontre réelle. Je pourrais lancer un “concours” et choisir qui sera le gagnant en fonction de sa motivation et aussi de son récit évidemment. Si celui-ci m’a plu, excité, transporté… Bref, vous l’aurez compris, j’adore ces échanges avec vous. Alors, si vous voulez reprendre vos plumes virtuelles pour nous imaginer encore et encore de 1000 façons, je vous lirai avec plaisir ! Et vous, cette idée d’une rencontre en vrai de vrai, ça vous tente ?