Dans la bouche de Maîtresse S.

Parfois subtile et délicate, une simple caresse ou une légère pression au bon endroit déclenche un torrent de plaisir. La moindre erreur, un petit écart et c’est la déception voir la colère.

Parfois violent et bestial, mélange de coups et de force, le plaisir se décuple avec la vigueur des échanges. Une claque mal dosée, un coup de rein mal placé et le plaisir s’échappe.

La sexualité et le plaisir féminin sont quelque chose de complexes à appréhender pour moi comme pour beaucoup d’hommes, je pense.

Je n’ai jamais été particulièrement sensibilisé au plaisir féminin. J’ai bien eu des cours d’éducation sexuelle pendant ma scolarité, comme tout le monde, mais il ne s’agit que d’enseignement théorique et biologique bien éloigné de toute considération de plaisir.

En tant qu’homme, j’ai assez vite compris comment me satisfaire et je ne m’en suis jamais privé. Rien de bien sorcier : une bonne lubrification quelques va et vient d’une main ferme et l’imagination fait le reste. J’ai découvert bien plus tard que le corps d’un homme était capable de jouir de plus d’une façon, mais ça sera l’objet d’un autre article.

Dans la bouche de Maîtresse S.

J’ai longtemps cru que le plaisir féminin devait être tout aussi simple que le plaisir masculin. La pénétration semble faire son effet quasiment à chaque fois, pourquoi changer ? Je regrette d’avoir découvert aussi tardivement qu’il existait tant de façon de donner du plaisir à une femme et de la faire jouir.

Une des raisons qui me fait apprécier ma position de soumis est le fait d’être guidé par ma maîtresse pour la satisfaire. Apprendre à découvrir ce qui lui procure du plaisir, lui faire découvrir de nouvelles sensations, lui donner envie d’aller plus loin dans son épanouissement sexuel.

Un de mes premiers objectifs était de transformer ma maîtresse en fontaine. La voir se lâcher et s’abandonner complètement à son plaisir sans qu’elle ne se soucie une seconde du mien. Cet objectif n’est pas encore complètement atteint. Il y a eu récemment un lâché prise de la part de ma maîtresse qui lui a permis de me mouiller pendant son orgasme. Je souhaite pouvoir réitérer cette expérience pour faire en sorte qu’elle se libère complètement et m’inonde de son plaisir.